Welcome To AACC-CETA

We are the largest association of Protestant, Orthodox and Indigenous churches in Africa.

Membership

The AACC fellowship accounts for over 120 million Christians across the continent.

Programmes

Our programmes are diverse equiping members in Good Governance and Democratic Transitions, Migration and Human Trafficking, Interfaith Dialogue among others.

DIALOGUE SUR LES OBJECTIFS DE DEVELOPPEMENT DURABLE AU NIVEAU NATIONAL ET DEPARTEMENTAL

Le Forum kenyan des Objectifs de Développement Durable (ODD) a organisé une rencontre d’une journée le 9 mai 2017 à Nairobi, au Kenya. L’objectif de cette rencontre était de servir de plateforme pour le renforcement des systèmes de responsabilité sur les objectifs de développement durable au niveau national, pour s’assurer que personne ne soit oublié. La rencontre a été organisée au niveau national et départemental sur le thème : « Dialogue au niveau national et départemental : n’oublier personne ». La Conférence des Eglises de Toute l’Afrique (CETA) y était représentée par Mme Zipporah Mwaura, secrétaire exécutive, chargée des jeunes et des enfants, et Mme Esther Mwai du Réseau œcuménique des défenseurs des personnes handicapées (EDAN). 

Il y a trois ans, des organisations de la société civile (OSC) se sont mises ensemble sous le nom initial de « Groupe de référence des organisations kenyanes de la société civile sur l’après 2015 », qui s’est ensuite transformé en « Forum kenyan des ODD ». Le Forum est constitué d’organisations couvrant plusieurs secteurs et plusieurs groupes et voudrait ainsi représenter la diversité des problèmes, des groupes et du capital technique requis pour la mise en œuvre de l’Agenda 2030. La rencontre a connu la participation d’organisations religieuses, d’OSC, de ministères gouvernementaux, de représentants de l’Organisation des Nations Unies, des départements que compte le pays et des mouvements de jeunes. Une rencontre a eu lieu plus tôt dans l’année pour amorcer la stratégie nationale kenyane.

Les objectifs des dialogues au niveau national et départemental étaient de :

  1. Consolider les réactions recueillies dans les cinq départements pilotes sur le projet « N’oublier personne », pour que l’initiative puisse être étendue aux 42 autres départements du pays; 
  2. Sensibiliser et susciter l’appropriation du document cadre sur les ODD et ses différentes articulations ;
  3. Valider la revue volontaire nationale effectuée par les OSC ;
  4. Créer une plateforme de collaboration entre les différentes parties prenantes, le gouvernement, le secteur privé, les médias, le milieu universitaire et les OSC dans la fixation des priorités, la mise en œuvre et le suivi des ODD;
  5. Fournir un cadre aux départements pour dialoguer et inclure les voix des communautés, en prélude aux dialogues nationaux. 

Les éléments saillants suivants peuvent être retenus des communications :

  • •Il est important que les ODD soient domestiqués, tant au niveau national que local, pour donner l’occasion à tous de donner leur point de vue, d’établir leurs priorités et de décider de la façon dont ils vont participer aux prises de décision sur les ODD et à leur mise en œuvre. 
  • •L’importance de l’inclusivité du processus a aussi été relevée, afin d’approcher et de recueillir l’avis des personnes qui habituellement ne sont pas « visibles », telles que les femmes, les jeunes, les personnes souffrant d’un handicap, les enfants et les volontaires qui servent dans les communautés.
Vue de la table d’honneur au cours des travaux
Vue de la table d’honneur au cours des travaux
Mme Mwaura et Mme Mwai suivant les communications
Mme Mwaura et Mme Mwai suivant les communications

Nairobi, le 29 mars 2017

OBJET : INVITATION A LA 11E ASSEMBLEE GENERALE DE LA CETA

Chères églises et organisations membres, 

J’ai le plaisir d’annoncer et de vous inviter officiellement à la 11e Assemblée Générale de la Conférence des Eglises de Toute l’Afrique (CETA), qui doit se tenir du 1er au 7 juillet 2018 à Kigali, au Rwanda, sur le thème : 

« Respecter la dignité et l’image de Dieu en chaque être humain » (Genèse 1 : 26-27).

Je vous demande respectueusement et chaleureusement d’inscrire dès maintenant ces dates sur votre calendrier et de planifier votre participation. Veuillez partager avec nous le plus tôt possible les noms de vos délégués, pour que nous puissions les inclure dans la planification et les préparer pour une participation effective. 

L’Assemblée Générale est un événement important dans le calendrier quinquennal de la CETA. Elle est l’instance de décision suprême de l’organisation, au cours de laquelle les délégués revoient le mandat et la vision de l’organisation et orientent ses axes programmatiques et ses stratégies, en vue de répondre de façon œcuménique aux défis et dynamiques émergents sur le continent et au-delà, entre autres.

Nous comptons sur la participation effective de votre église/conseil/organisation, etc. pour que votre organisation, la CETA, œuvre dans l’intérêt de ses membres, du mouvement œcuménique et de l’humanité toute entière.

Délégués

Comme cela a été le cas par le passé, les délégués à l’Assemblée sont au nombre de :

  • (a)3 délégués pour les églises membres (le premier responsable de l’église, une responsable des femmes et un/une responsable des jeunes).
  • (b)1 délégué pour les membres associés et les organisations (le premier responsable).

Transport 

Tous les délégués doivent payer pour leurs billets d’avion et leurs visas, en tant que contribution aux coûts de l’Assemblée. Nous vous conseillons de mobiliser et de motiver les jeunes et les femmes de vos églises à commencer à rassembler les fonds dès maintenant pour leur permettre de prendre en charge les frais de leurs représentants.

Nous vous donnerons plus de détails sur les formulaires d’inscription et les autres démarches logistiques en temps utile. Nous sommes à votre disposition pour toutes questions et clarifications.

Vous pouvez adresser vos questions aux adresses suivantes :

  • Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
  • Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
  • Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

J’espère vivement que vous aménagerez du temps dans vos programmes chargés pour participer et prier pour le succès de ce processus et de l’Assemblée Générale.

Je vous remercie. 

Recevez nos salutations respectueuses et fraternelles en Christ. 

(Signé)

REV. DR. ANDRE KARAMAGA

SECRETAIRE GENERAL

FORMATION DE LEADERS LOCAUX SUR LA PROTECTION ET LE BIEN-ETRE DE L’ENFANT

La section de la CETA chargée des jeunes et des enfants, dirigée par Madame Zipporah Mwaura, a organisé un atelier d’un jour, en collaboration avec le Conseil Consultatif de la zone de Parklands. L’atelier sur la protection et le bien-être de l’enfant s’est tenu à Nairobi, au Kenya, sur le thème : « Les systèmes et mécanismes pour la protection des enfants dans un conflit ». 

La formation a regroupé 15 participants provenant de ministères gouvernementaux, d’organisations communautaires, des enseignants de l’école primaire, des organisations religieuses et des leaders d’opinions. L’objectif principal de la formation était de permettre aux participants de comprendre comment prévenir, se préparer, répondre et garantir le bien-être des enfants en cas de conflit, dans le cadre de la sensibilisation civique avant les élections d’août 2017 au Kenya. Les objectifs de l’atelier étaient :

  • Le réseautage et le renforcement des capacités locales des personnes chargées des enfants dans la zone de Parklands et au sein des églises membres.
  • De fournir aux participants une occasion et une plateforme de partage d’informations et d’identification des lacunes dans la sécurité, le bien-être et le sauvetage des enfants dans des situations de conflit.
  • De faire un inventaire des cadres et des efforts faits dans la prévention et la protection des enfants dans les situations de conflits et dans les désastres.
  • Le partenariat/réseautage pour renforcer les systèmes et mécanismes existants en vue de protéger les enfants de façon optimale en période de conflits.

En vue de garantir la protection du bien-être de nos enfants en situation de conflits, les participants ont convenu :

  1. De l’importance pour les adultes de toujours promouvoir la paix dans leurs paroles.
  2. D’éduquer la population sur le fait que les élections sont un événement ponctuel, mais que nous devons lutter pour que la paix règne en tout temps.
  3. De garder un œil vigilant sur les enfants le jour des élections, leur apprendre à jouer dans les environs de leur domicile, pour qu’en cas d’urgence, ils puissent rapidement être rassemblés dans un même endroit.
  4. ue l’Eglise prie continuellement pour le bien-être des enfants et aussi des familles, puisque les enfants y sont formés, ils y apprennent à aimer, et leur histoire y est écrite et modelée.
  5. Que nous ne devons pas attendre que toute la communauté et la nation s’engagent dans la protection des enfants ; cette protection doit commencer avec chaque individu, à la maison, à l’école, à l’église et s’étendre à toute la communauté. 

Le principal document ayant servi de base à la formation est le manuel de protection de l’enfant de la CETA. L’atelier a été ouvert par la cheftaine de la zone de Parklands, Madame Pauline Njogu. La responsable du département de Théologie, vie de famille et justice du genre, la Rev. Dr. Lydia Mwaniki a aussi assisté à l’atelier en apportant les salutations du Secrétaire Général de la CETA aux participants et en conduisant l’étude contextuelle de la Bible sur le thème, en se basant sur Matthieu 19 : 13-15. 

Mme Zipporah Mwaura faisant sa communication sur le thème
Mme Zipporah Mwaura faisant sa communication sur le thème
Photo de famille des participants
Photo de famille des participants

Événements

Aucun évènement à venir!

Coordonnées

All Africa Conference of Churches (AACC-CETA)

Secrétariat Général: Waiyaki Way.

P.O. Box 14205-00800 Westlands,
Nairobi, Kenya.

Tel: +254 20 4441483, 4441338/9
Fax: +254 20 4443241, 4445835
Email: secretariat@aacc-ceta.org

Emplacement

© 2016 All Africa Conference of Churches. All Rights Reserved.