L’Eglise Methodiste Du Royaume Uni Soutient La Communaute Ogoni Du Benin

Les Ogonis, une tribu du Nigéria, demandeurs d’asile installés à Ouidah, au Bénin, ont accès à l’électricité depuis quelques jours, ce qui s’accompagne d’autres avantages qui vont de pair avec l’opportunité d’avoir une source d’énergie, une avancée qui résulte de l’effort conjoint du Bureau Régional de la CETA sous la direction de l’Envoyé spécial pour l’Afrique de l’Ouest et Centrale, de l’Eglise Protestante Méthodiste du Bénin, en collaboration avec l’Eglise méthodiste du Royaume-Uni.

Depuis 1999 qu’ils sont arrivés au Bénin, les Ogonis ont fait face aux problèmes liés au statut de demandeurs d’asile : très fort taux d’analphabétisme, pauvreté, grande vulnérabilité liée à l’insécurité, etc. La Conférence des Eglises de Toute l’Afrique les a accompagnés par le passé, mais le soutien a dû être interrompu à cause d’un manque de financement. Heureusement, très récemment, l’Eglise méthodiste du Royaume-Uni a financé un projet de la communauté Ogoni, qui visait à leur permettre d’avoir accès à l’électricité.

Les effets positifs de ce changement sont les suivants : leur dignité est largement restaurée, ils ont de la lumière la nuit, ce qui permettra à leurs enfants scolarisés de réviser leurs leçons et de faire leurs devoirs, ils peuvent dorénavant conserver leurs produits frais et marchandises dans des congélateurs et ils peuvent mieux assurer leur sécurité.
Toutefois, il reste d’autres défis à relever, pour lesquels ils espèrent avoir une solution à moyen terme : les femmes ont exprimé leur désir d’avoir des cours d’alphabétisation pour adultes et les parents espèrent avoir les moyens pour scolariser les autres enfants.

 

Des femmes et de jeunes élèves potentiels ogonis
Des femmes et de jeunes élèves potentiels ogonis
Le Rv. Dr. Simon Dossou posant avec les responsables de la communaut ogoni
Le Rv. Dr. Simon Dossou posant avec les responsables de la communaut ogoni