Dialogue Interreligieux Sur L’extremisme Violent - Forum Des Jeunes

DIALOGUE INTERRELIGIEUX SUR L’EXTREMISME VIOLENT - FORUM DES JEUNES

Le premier forum des jeunes du dialogue interreligieux sur l’extrémisme violent dénommé « iDove » s’est tenu à Addis Abeba, en Ethiopie, du 21 au 23 février 2017. Il était organisé par la Commission de l’Union Africaine, en partenariat avec « Gesellschaft für Internationale Zusammenarbeit » (GIZ), l’Institut d’études sur la paix et la sécurité et la Conférence des Eglises de Toute l’Afrique (CETA).

Les participants sont venus de l’Afrique (Afrique du Sud, Algérie, Cameroun, République Centrafricaine, Congo, Egypte, Ethiopie, Kenya, Liberia, Malawi, Mali, Mauritanie, Maroc, Niger, Nigeria, Ouganda, Rwanda, Sénégal, Sierra Leone, Somalie, Soudan, Tchad, Tunisie, Zambie et Zimbabwe) et de l’Europe (Allemagne, Autriche, France, Grande Bretagne, Irlande, Suède et Royaume Uni). Il y avait au total 40 jeunes, provenant de plus de 32 pays d’Afrique et d’Europe, ayant fait preuve de leadership en matière de prévention de l’extrémisme violent dans leurs différentes communautés. 

Le forum des jeunes fait partie d’un plan global dénommé « Programme de dialogue transcontinental sur la prévention de l’extrémisme violent par le pouvoir discret de la religion », qui vise à créer une plateforme continentale, en vue de rallier différentes parties prenantes de l’Afrique et de l’Europe, afin de délibérer et de faire des recommandations et créer des activités contemporaines pour lutter contre l’extrémisme violent. 

La raison d’être de cette initiative est de créer un mouvement contraire qui mettra l’accent sur :

  • Des enseignements pacifiques et instructifs, touchant aux questions religieuses contentieuses ; 
  • Les causes de l’extrémisme violent, dérivées de la situation dans différents pays, régions et continents, liées au développement ou aux problèmes socio-politiques, par exemple.

Les objectifs du forum étaient :

  1. Créer des orientations stratégiques pour le projet « iDove » basées sur les principes et les méthodes du dialogue interreligieux sur la prévention de l’extrémisme violent et qui permettent de lutter contre le radicalisme. 
  2. Imaginer des concepts et des applications appropriées pour le site web de « iDove » qui sera lancé au cours du forum.
  3. Créer des concepts et des mécanismes pour soutenir les initiatives à petite échelle dirigées par les jeunes et qui seront mises en œuvre en Afrique et en Europe, dans le cadre des objectifs du projet.
  4. Concevoir des plans pour un système de suivi et évaluation, en vue de faire le suivi de la mise en œuvre de ces initiatives à petite échelle et celui des rencontres annuelles périodiques. 

Les résultats qui en ont découlé sont :

  1. Lancement du site web de « iDove », où les participants peuvent présenter leurs programmes et activités, partager des articles, des photos et des vidéos sur leur travail dans le cadre de la prévention de l’extrémisme violent.
  2. La création d’un réseau continental dénommé « iDove Network ».
  3. Le réseautage à travers les médias sociaux, tels qu’un groupe WhatsApp (« iDovers »), Facebook (https://m.facebook.com/iDove00) et Tweeter (@idove)
  4. Le renforcement des capacités des jeunes à travers la création d’une plateforme d’échanges sur les initiatives à petite échelle, notamment par la communication, des initiatives virtuelles et des initiatives à base communautaire originales.
  5. Le lancement des projets dirigés par les jeunes et la formation des différentes parties prenantes. 
Photo de groupe des participants au forum des jeunes du projet « iDove »
Photo de groupe des participants au forum des jeunes du projet « iDove »